Covid-19 : le généticien Axel Kahn critique la stratégie vaccinale

Source AFP
·1 min de lecture
La stratégie prudente du gouvernement « n'est pas adaptée à une situation qui est très périlleuse » alors, dit-il, qu'il y a en France entre 30 et 35 % de « vaccinosceptiques » (illustration).
La stratégie prudente du gouvernement « n'est pas adaptée à une situation qui est très périlleuse » alors, dit-il, qu'il y a en France entre 30 et 35 % de « vaccinosceptiques » (illustration).

Le généticien Axel Kahn a regretté mercredi 30 décembre que le gouvernement n'adopte pas une stratégie plus offensive pour persuader les Français de la nécessité de se faire vacciner contre le Covid-19.

La stratégie prudente du gouvernement « n'est pas adaptée à une situation qui est très périlleuse », souligne sur Europe 1 le président de la Ligue nationale contre le cancer, alors même, dit-il, qu'il y a en France entre 30 et 35 % de « vaccinosceptiques ».

Apporter « transparence » et « enthousiasme »

Axel Kahn appelle à cibler les « personnes terriblement hésitantes ». « Il faut certainement leur apporter la vérité et la transparence, mais également de l'enthousiasme », ajoute-t-il, reprochant à l'exécutif d'« avancer à touts petits pas ».

Avec cette attitude, « on va les convaincre qu'en effet, si on va si lentement, c'est qu'on n'est pas sûr de soi et qu'il y a un danger », observe-t-il.

Lire aussi Vaccins : plusieurs élus aimeraient que le rythme s'accélère

« Pas de stratégie vaccinale »

« Il faut protéger le peuple français et les personnes fragiles. Et faire vacciner les soignants en priorité », poursuit le président de la Ligue nationale contre le cancer, lui-même décidé à se faire vacciner « le plus tôt possible ».

Sur la chaîne CNews, le Pr Philippe Juvin, chef des urgences à l'hôpital Georges-Pompidou, a regretté pour sa part que la France « n'ait pas de stratégie vaccinale ».

« À titre individuel, j'aimerais être vacciné, pour montrer l'exemple, et dire [...] Lire la suite