Covid-19 : comment une fraude massive au pass sanitaire a été décelée dans les Yvelines

·1 min de lecture

Elles témoignent de l'enjeu d'un tel outil : les fraudes au pass sanitaire contre le coronavirus se multiplient depuis plusieurs semaines. En témoigne l'exemple récent d'une fraude dans les Yvelines, avec plus de 100 personnes concernées par ce dispositif. Au départ, c'est une secrétaire d'un centre de vaccination de Saint-Quentin-en-Yvelines qui donne l'alerte. Selon le journal Le Parisien, elle constate que 111 personnes ont réussi à se procurer une attestation de vaccination et donc d'un QR code valide alors qu'ils ne se sont pas fait vacciner. Elle en informe sa hiérarchie.

Problème sur le lieu des injections

Les faits sont rapportés aux policiers de Versailles, qui ouvrent une enquête dans la foulée. À partir de ces fausses attestations, il découvre alors que ces 111 personnes auraient été vaccinées par une médecin versaillaise. Sauf que, en la questionnant, les policiers apprennent qu'elle était en vacances. Il y a aussi un problème avec le lieu où les fraudeurs auraient été piqués. Les attestations indiquent qu'ils ont reçu leurs injections dans des centres du Chesnay et de Versailles. Or, la médecin en question n'y a jamais mis les pieds.

La Sécurité sociale alerte depuis le mois d'août : les usurpations d'identité de professionnels de santé sont en hausse. Certains pirates réussissent à se procurer leur code d'accès afin d'utiliser le logiciel qui émet les pass sanitaires. C'est ce qui est arrivé à cette médecin versaillaise. L'Agence régionale de santé a aussi ouver...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles