Covid-19: la France va placer l'Algérie et le Maroc sur sa liste rouge

·2 min de lecture

Les deux pays du Maghreb rejoindront samedi la Tunisie parmi les pays placés sur liste rouge par la France. Une décision prise alors que le Maroc et l'Algérie sont confrontés à une flambée de contaminations depuis plusieurs semaines.

Ils sont désormais classés comme "pays où le virus circule de façon assez active avec des variants préoccupants". L'Algérie et le Maroc vont être placés sur liste rouge par la France, les deux pays étant confrontés à la vague épidémique la plus violente qu'ils aient rencontré depuis le début de la crise sanitaire.

Entrée en vigueur le 21 août

L'arrêté identifiant les zones de circulation de l'infection du virus SARS-CoV-2 a été modifié mercredi pour y inclure les deux pays.

"Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française et entrera en vigueur le 21 août", précise l'arrêté ministériel.

Isolement de dix jours pour les non-vaccinés à leur arrivée en France

Les deux pays étaient jusqu'ici placés sur liste orange, ils étaient alors considérés comme des territoires "où la circulation du virus existe encore, mais est maîtrisée et où il n’y a pas de variant préoccupant". Ils rejoignent désormais la Tunisie, autre pays du Maghreb placé sur liste rouge depuis le 18 juillet dernier.

Les personnes non-vaccinées venant du Maroc ou de l'Algérie ne pourront plus entrer en France, sauf pour motif impérieux. Au-delà de la situation sanitaire du pays, l'autre facteur essentiel pour ces personnes désirant se rendre en France sera la vaccination: pour les non-vaccinés, il faudra qu'ils se soumettent à un test antigénique lors de leur arrivée en France ainsi qu'à un isolement obligatoire et contrôlé de 10 jours.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles