Covid-19 : la France suspend l'utilisation du vaccin AstraZeneca

·1 min de lecture

Le président de la République a annoncé ce lundi 15 mars que la vaccination avec AstraZeneca était suspendue en France jusqu'à la publication de l'avis de l'European Medicines Agency, attendu mardi après-midi.

Pause. Ce lundi 15 mars, Emmanuel Macron a annoncé qu'à l'instar de nombreux pays européens, dont l'Allemagne et l'Italie, la France suspendait l'utilisation du vaccin AstraZeneca dans l'attente de l'avis de l'European Medicines Agency, qui doit tomber demain après-midi. 🔴 Emmanuel Macron annonce la suspension "par précaution" de la vaccination avec AstraZeneca "jusqu'à demain après-midi" pic.twitter.com/pwcqkMAIiz— BFMTV (@BFMTV) March 15, 2021 "Plusieurs partenaires européens ont décidé de suspendre l'usage du vaccin AstraZeneca, jusqu'à les autorités allemandes il y a quelques minutes. L'autorité européenne (European Medicines Agency, EMA) rendra demain après-midi un avis sur le recours à ce vaccin. Sur la recommandation du ministre de la Santé, en lien avec les autorités sanitaires françaises, décision a été prise de suspendre par précaution la vaccination avec AstraZeneca, en espérant la reprendre vite si l'avis de l'EMA le permet", a expliqué le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse. A LIRE AUSSI : Interrogations autour des effets secondaires du vaccin AstraZeneca, suspendu en Norvège, au Danemark et en IslandeLes sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône (sud) ont indiqué ce lundi avoir suspendu la vaccination de leur...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Un an après : les trois hypothèses les plus probables de l’origine du Covid

Un an après : le Covid a-t-il vraiment poussé à quitter les métropoles pour la campagne ?

Un an de Covid : il est passé où, le "monde d'après" ?

"Quand on est emmerdé par une affaire..." : le théorème de Pasqua, version Covid-19

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"