Covid-19 : la France suspend les arrivées en provenance d'Afrique australe

·2 min de lecture

Après l'apparition d'un nouveau variant du Covid-19 en Afrique du sud, qui inquiète dans le monde, le gouvernement français va suspendre les arrivées en provenant d'Afrique australe. Cette mesure est appliquée "pour une durée minimale de 48 heures", annonce le gouvernement.

La France suspend immédiatement les arrivées en provenance de sept pays d'Afrique australe, dont l'Afrique du Sud, en raison de "la découverte d'un nouveau variant du coronavirus particulièrement préoccupant", a annoncé Matignon à l'AFP vendredi. Cette mesure, appliquée "pour une durée minimale de 48 heures", concerne également les voyageurs venant du Lesotho, du Botswana, du Zimbabwe, de Mozambique, de Namibie et d'Eswatini. "Les personnes ayant voyagé au cours des 14 derniers jours dans l'un de ces pays sont invitées à se signaler aux autorités et à réaliser dans les meilleurs délais un test de dépistage RT-PCR", ajoute Matignon.

"Le principe de précaution maximale"

Par ailleurs, le gouvernement, qui invoque le "principe de précaution maximale", "appelle les voyageurs qui avaient prévu de se rendre dans ces pays à suspendre leur voyage". En déplacement à Brest, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que ce nouveau variant sud-africain "n'a pas été diagnostiqué en Europe à date". "Et nous ne voulons pas être amenés à (le) diagnostiquer sur le territoire national et européen, ne serait-ce tant qu'on n'en sait pas plus sur sa dangerosité", a-t-il souligné.

Il a rappelé que la France réalise "des milliers de séquençages par semaine", et l'Europe "des dizaines de milliers", pour connaître la prévalence du variant Delta et celle d'éventuels variants. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait déclaré un peu plus tôt sur BFMTV et RMC que c'était le variant Delta ...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Nouveau variant du Covid-19 : le monde se ferme à l'Afrique du Sud

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles