Covid-19 : la France est-elle suffisamment armée pour suivre à la trace le variant britannique ?

Fabien Magnenou
·1 min de lecture

Le variant apparu au Royaume-Uni va-t-il déferler sur la France ? Pour le moment, une vingtaine de cas confirmés d'infection par le variant britannique du Sars-CoV-2 ont été formellement recensés en France, selon les données communiquées par la direction générale de la santé. Ce variant "ne circule pas de façon importante en France" pour le moment, mais "on ne l'évitera pas", avait déclaré mercredi le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, sur France 2. Pour mesurer la propagation de ce variant, encore faut-il être en mesure de l'identifier. "Tous les tests PCR 'douteux', c'est-à-dire pouvant suggérer qu'il s'agit d'un cas de variant anglais, seront analysés sur nos plateformes pour ce qu'on appelle du séquençage génétique", a expliqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, jeudi soir en conférence de presse.

Outre-Manche, ce variant a été détecté dans le cadre d'une enquête épidémiologique et virologique ouverte en décembre, après une très forte augmentation des cas dans le sud-est de l'Angleterre. Certains de ces échantillons ont alors fait l'objet d'un séquençage génétique, qui a permis d'identifier ce variant nommé "VoC 202012/01" (ou B.1.1.7). Une analyse rétrospective a ensuite permis d'identifier à Kent, le 20 septembre, le premier (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi