Covid-19 : comment la France se prépare à faire face au variant britannique du coronavirus

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

La mutation du Sars-CoV-2 nommée "VoC 202012/01" n'est pas forcément plus dangereuse mais elle est plus contagieuse. Ce qui inquiète les autorités sanitaires françaises, déjà confrontées à une forte circulation du virus dans l'Hexagone.

"Je le traite presque comme un virus différent." Invité de BFMTV, jeudi 7 janvier,le ministre de la Santé, Olivier Véran, n'a pas caché "l'inquiétude" que lui inspire le variant du Sars-CoV-2 apparu au Royaume-Uni récemment. "Nous ne voulons pas que ce virus commence à se diffuser sur le territoire. Il donne les mêmes symptômes, il ne donne pas plus souvent de cas graves que le virus qu'on connaît, mais il est plus contagieux", a-t-il expliqué.

Pour l'heure, ce variant baptisé "VoC 202012/01" "ne circule pas de façon importante en France", mais "on ne l'évitera pas", avait averti Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, mercredi sur France 2. Conscient du caractère évolutif de la situation épidémique, Olivier Véran a promis un nouveau compte-rendu sur ce variant en début de semaine prochaine. Mais les autorités sanitaires ne restent pas pour autant les bras croisés. Comment la France se prépare-t-elle à faire face ? Réponse en cinq points.

1 En gardant sa frontière fermée

Trois mois après son apparition outre-Manche, "VoC 202012/01" est devenu la principale mutation du virus en circulation au Royaume-Uni, où il représente désormais 90% des tests PCR positifs. Pour lutter contre sa (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi