Covid-19: La France place les États-Unis et Israël sur sa liste orange

·1 min de lecture
Des voyageurs masqués au départ de Paris Orly, le 26 juin 2020. (Photo: Xinhua News Agency via Getty Images)
Des voyageurs masqués au départ de Paris Orly, le 26 juin 2020. (Photo: Xinhua News Agency via Getty Images)

CORONAVIRUS - Face au rebond de l’épidémie de Covid-19 en Israël et aux États-Unis, la France va placer ces deux pays sur sa liste orange à partir du dimanche 12 septembre, indique un arrêté publié au Journal officiel jeudi 9 septembre.

Cette nouvelle classification signifie que les voyageurs non vaccinés doivent justifier d’un motif impérieux pour rentrer en France, présenter un test PCR négatif de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h et s’auto-isoler pendant sept jours. Les personnes vaccinées ne sont pas concernées.

Une vingtaine de pays en rouge

En prenant cette décision, la France suit la décision de l’Union européenne qui avait retiré ces deux pays de sa liste des pays “sûrs” en termes de Covid-19.

Le variant Delta a fait repartir les contaminations à la hausse aux États-Unis tout comme en Israël, qui avait été l’un des premiers pays à lancer une vaste campagne de vaccinations. Les frontières américaines restent pour l’instant fermées aux voyageurs internationaux, qu’ils soient testés ou vaccinés.

L’arrêté précise également qu’Oman est retiré de la liste rouge, où figurent désormais 24 pays: Afghanistan, Afrique du Sud, Algérie, Argentine, Bangladesh, Brésil, Colombie, Costa Rica, Cuba, Géorgie, Indonésie, Iran, Maldives, Maroc, Mozambique, Namibie, Népal, Pakistan, République démocratique du Congo, Russie, Seychelles, Suriname, Tunisie et Turquie.

Cette carte, publiée fin août, présente la classification des pays valable jusqu’à dimanche.

Dimanche, les États-Unis et Israël passeront en orange. (Photo: Ministère de l'Intérieur)
Dimanche, les États-Unis et Israël passeront en orange. (Photo: Ministère de l'Intérieur)

À voir également sur Le HuffPost: Malgré le covid en Australie, ces habitants ont trouvé la solution pour se retrouver

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles