Covid-19 : la France est-elle mieux prémunie que ses voisins face à la troisième vague?

·1 min de lecture

La France attend la vague, que certains spécialistes de santé semblent présenter comme inéluctable. Viendra-t-elle? Pour l'heure, la situation semble se stabiliser autour de 18.000 nouveaux cas quotidiens, en moyenne sur les sept derniers jours. La semaine passée, ce chiffre a même connu un léger infléchissement pendant plusieurs jours consécutifs. Redouté, l'effet du Nouvel an, passé sous couvre-feu, n'a finalement pas aggravé la situation. Reste à mesurer l'impact du froid, assez présent depuis début janvier, et de la progression probable des variants - a priori plus contagieux que la première souche - sur le territoire.

Ailleurs en Europe, à commencer par les plus proches voisins de la France, plusieurs pays ont vu leur courbe de cas confirmés se redresser brusquement. Mais plusieurs différences existent avec la France, l'état des restrictions pouvant être très variable d'un Etat à l'autre et donc aussi expliquer l'accélération de l'épidémie à un endroit plutôt qu'ailleurs. "Tous les pays ont pris des mesures de restrictions pour freiner l'épidémie, tous ne l'ont pas fait au même moment, tous ne l'ont pas fait avec la même intensité ni avec la même stratégie dans la durée", résumait jeudi le Premier ministre, Jean Castex, en se félicitant de la gestion française face à "d'autres pays [qui] ont davantage tardé à agir".

De fait, le pays, déconfiné depuis le 15 décembre mais avec un couvre-feu nocturne désormais appliqué à partir de 18 heures, connaît un dispositif assez rig...


Lire la suite sur LeJDD