Covid-19 en France: des «mesures de freinage» renforcées dans les Outre-Mer

·1 min de lecture

Les règles déjà imposées à 19 départements vont désormais concerner toute la métropole qui entame son troisième confinement. Les Outre-Mer sont épargnées. La situation y est moins grave, mais elle est tout de même préoccupante. Comme dans l'Hexagone, c'est la circulation des variants qui complique les choses.

Dans les Outre-Mer, partout, de nouvelles mesures ont été prises à la veille du week-end pascal.

En Guyane, où le taux d'incidence vient de franchir le cap des 50 cas pour 100 000 habitants, le couvre-feu est passé de 23 à 19 heures.

À La Réunion, c'est à 18h que tout le monde doit être rentré chez soi et ce pendant encore au moins deux semaines. Les lycées vont devoir accueillir moins d'élèves. Bars et restaurants, centres commerciaux de plus de 10 000 m², salles de cinéma, de spectacles et de sports : tout reste fermé.

Idem en Martinique, où les commerces et les lieux culturels ont tiré le rideau jeudi dernier. Plus personne dehors après 19h. Piques-niques et camping sont interdits ce week-end. Les médecins, les infirmiers et tous les agents du CHU de Fort-de-France ne peuvent plus prendre de congés.

Situation inquiétante également dans les hôpitaux de Guadeloupe qui arrivent à saturation même si le nombre de nouveaux cas de Covid diminue légèrement. Alors pour tenter de limiter la propagation de l'épidémie, le couvre-feu a été ramené de 22h à 20h pendant tout le week-end de Pâques et l'accès aux plages sera interdit après 18h.