Covid-19 en France: l'isolement des malades passe de 7 à 10 jours

·1 min de lecture

À partir de ce lundi, la durée de la période d’isolement pour toute personne testée positive au Covid-19 passera de 7 à 10 jours. Une prolongation annoncée jeudi 19 février par le ministre de la Santé Olivier Véran lors du point hebdomadaire sur la situation sanitaire du pays.

Isoler les malades 10 jours au lieu de 7, cette décision montre la volonté des autorités de renforcer les mesures de prévention pour freiner la propagation du coronavirus.

Dans un contexte où justement on fait face à une multiplication de variants du Covid-19, plus contagieux, il est plus que jamais nécessaire de respecter l'application de la stratégie du « Tester, Alerter, Isoler ». Jusqu'ici, en France, les personnes diagnostiquées positives devaient immédiatement observer une quarantaine de 7 jours pour éviter de contaminer les autres.

Mais, depuis quelques jours, une étude menée aux États-Unis, mais, qui n'est pas encore validée par la communauté scientifique, évoque la possibilité que les variants puissent induire une durée de contagiosité plus longue que celle du virus classique.

Même si cette possibilité n'est pas confirmée, le gouvernement joue la carte de la prudence en fixant désormais à 10 jours au lieu de 7, la durée d'isolement des personnes testées positives au Covid-19. L'objectif de cette prolongation qui commence dès ce lundi 22 février est donc surtout de freiner la propagation des variants, notamment le variant anglais, qui représentent déjà plus de 35% des tests positifs.