Covid-19 : la France désertée par les touristes chinois

Aux abords du parc Disneyland, à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), les touristes chinois ont quasiment disparu. Dans un hôtel habitué à recevoir les groupes asiatiques, les annulations se succèdent. Le carnet de commandes s'est vidé jusqu'au mois de mars. Alain Razafle, un directeur d'hôtel, s'inquiète. "Cela représente 80% de notre taux d'occupation." L'industrie du luxe souffre L'épidémie en cours porte un coup sérieux à un tourisme en pleine expansion. L'an dernier, 2,2 millions de Chinois ont visité la France, cela représente 3,6 milliards d'euros de recettes. Le secteur du tourisme s'inquiète de la durée de l'épidémie. "On est en basse saison, donc il y a un impact faible, mais, comme il n'y a pas de réservations pour le printemps et l'été qui sont des hautes saisons, l'impact sera fort", constate Jean-Pierre Mas, président des entreprises du voyage. Le commerce souffre également, en particulier dans le secteur du luxe.