Covid-19 : forte hausse des cas chez les enfants

·1 min de lecture

Le nombre de nouvelles contaminations par le coronavirus a particulièrement progressé chez les moins de 15 ans la semaine dernière en France, une hausse que l'intensification du dépistage n'explique qu'en partie, selon Santé publique France. Dans l'ensemble de la population, l'incidence a progressé de 17%, à 313 cas pour 100.000 habitants, bien au-dessus du seuil d'alerte maximale fixé par le gouvernement (250). Mais c'est chez les 0-14 ans que l'incidence a le plus augmenté du 15 au 21 mars, avec une hausse de 31% par rapport à la semaine précédente, à 230 pour 100.000 habitants, selon le point épidémiologique publié vendredi par l'agence sanitaire.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 26 mars

Intensification du dépistage

La hausse des cas chez les enfants et les adolescents s'inscrit "dans un contexte d'intensification des campagnes de dépistage dans les établissements scolaires", a souligné lors d'un point presse Christine Campese, épidémiologiste à Santé publique France. Le taux de dépistage chez les moins de 15 ans a ainsi augmenté de 41% la semaine dernière, poussé notamment par l'utilisation de tests salivaires dans les établissements (environ 200.000 réalisés en une semaine, selon l'Education nationale).

Cette progression "très importante" des capacités de dépistage "met en évidence la contribution des enfants à l'épidémiologie, qui était peut-être moins clairement visible" auparavant, a observé Daniel Lévy-Bruhl, responsable ...


Lire la suite sur Europe1