Covid-19 : comment fonctionnent les autotests, bientôt disponibles en pharmacie ?

·1 min de lecture

Il sera bientôt possible d'utiliser soi-même le fameux écouvillon que tant de Français ont expérimenté depuis un an. Alors que plus de 46.000 nouveaux cas ont été recensés dans les dernières 24 heures, le ministre de la Santé, qui y était jusqu'ici réfractaire, a enfin annoncé, vendredi, le déploiement des autotests de dépistage du Covid-19. Ces tests seront disponibles le 12 avril prochain en pharmacie et présentent un avantage : chacun pourra les utiliser à la maison.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 3 avril

Résultat en 20 à 30 minutes

Comme pour le test PCR, les autotests fonctionnent via une sorte de coton tige avec lequel on frotte l'intérieur de la narine, mais cet écouvillon s'enfonce beaucoup moins profondément qu'un écouvillon classique. Ici, pas besoin d'aller au fond des fosses nasales, il suffit de l'enfoncer à trois centimètres, puis de faire réagir le prélèvement avec un réactif. Le résultat apparaît au bout de 20 à 30 minutes, comme pour un test de grossesse. "Il faut apprendre à mettre le prélèvement dans un petit tube avec du solvant, mais ça le pharmacien va expliquer comment faire", explique Philippe Bessée, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France. "Une fois qu'on l'a vu, c'est assez simple à refaire. Donc, ça permet de faire une certaine récurrence, de le faire souvent."

C'est justement cette récurrence qui va permettre de détecter plus de cas asymptomatiques, et donc de casser plus fac...


Lire la suite sur Europe1