Covid-19 : comment fonctionne le vaccin à ARN messager de Pfizer et BioNTech?

·1 min de lecture

C'est une révolution. Pas seulement contre le Covid-19 mais aussi, peut-être, contre toutes les maladies infectieuses. Le vaccin développé par le laboratoire américain Pfizer et la société allemande BioNTech est, selon un communiqué des deux entreprises, efficace à 90% lors de la phase 3 de ses tests. Jamais un vaccin n'a été développé si rapidement, face à une maladie si récente. Il se fonde sur une technologie nouvelle, jamais mise en production encore, utilisant l'ARN messager.

L'acide ribonucléique messager est une copie d'une portion du plus connu acide désoxyribonucléique (l'ADN). L'ARN messager, qui correspond à un ou plusieurs gènes, est produit dans les noyaux des cellules par transcription. Il va permettre ensuite la production des protéines, qui, elles, vont avoir un impact sur notre corps. L'ARN messager est une découverte française, réalisée en 1960 par les prix Nobel Jacques Monod et François Jacob.

Ce sont les cellules humaines qui vont produire le vaccin

Revenons au vaccin. Plutôt que d'introduire dans le corps de la personne à vacciner un virus, inactivé ou pas, ou un bout de ce virus, ce remède utilise donc des brins d'instructions génétiques appelées. L'ARN messager développé par les laboratoires va coder pour produire une protéine bien particulière, l'antigène spécifique du coronavirus : la "spicule" ("spike" en anglais), sa pointe si reconnaissable qui se trouve à sa surface et lui permet de s'attacher aux cellules humaines pour les pénétrer. La "spi...


Lire la suite sur LeJDD