Covid-19 : flambée de la pandémie en Inde

Mercredi 21 avril, on a le sentiment que les autorités indiennes ne maitrisent plus rien, que l’épidémie est hors de contrôle, selon la journaliste Angélique Forget. Pourtant, ces dernières semaines, l’Inde semblait s’en sortir. Mais ces dernières 24 heures, près de 315 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées. Est-ce la faute de ce nouveau variant indien doublement mutant qui serait plus contagieux et résisterait mieux aux anticorps ?, s'interroge-t-elle. On ne sait pas en revanche s’il est plus mortel. Saturation des hôpitaux Ce qui est sûr mercredi soir, c’est que le système de santé indien est au bord de l’explosion. Les hôpitaux débordent. A New Delhi, la capitale, d'où s'exprime la correspondante de France Télévisions, les malades qui cherchent désespérément un lit pour être soignés sont légion. L’oxygène manque aussi. Sur le marché noir, certaines bouteilles se revendent jusqu’à 1 000 euros l’unité.