Covid-19. La flambée des contaminations met les JO de Tokyo à rude épreuve

·1 min de lecture

Le coup d’envoi des JO a été donné ce mercredi 21 juillet. Mais le grand nombre de contaminations, y compris parmi les athlètes, fait peser une lourde menace sur la compétition et pourrait même conduire à son annulation.

En dépit de la forte opposition de l’opinion publique et d’un rebond de l’épidémie dans la capitale japonaise, les Jeux olympiques de Tokyo ont bel et bien démarré ce mercredi 21 juillet, deux jours avant la cérémonie officielle d’ouverture. L’équipe japonaise de softball rencontrait en effet l’Australie à Fukushima et l’a emporté sur le score de 8 à 1. Au même moment était annoncé le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes qui, ce 21 juillet, et pour la première fois depuis six mois, a franchi la barre des 1 800.

À lire aussi: Maintien. Covid-19, canicule, impopularité : les Jeux olympiques de Tokyo cumulent les épreuves

De quoi éclipser la victoire japonaise. D’autant que les participants aux Jeux ne sont pas épargnés : 79 personnes arrivées au Japon dans le cadre la compétition ont été testées positives, selon un bilan publié par la chaîne de télévision TBS. Les infections commencent à peser lourdement sur l’organisation : Fernanda Aguirre, taekwondïste chilienne, testée positive à son arrivée à Tokyo, est ainsi devenue la première athlète à déclarer forfait, annonce ce 21 juillet l’Asahi Shimbun

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles