Covid-19 : regarder des films d'horreur pour se préparer aux pandémies

Johanna Amselem
·3 min de lecture
Man covering his eyes while watching TV.

Une invasion de zombies, un virus qui s’abat sur le monde, les scénarios inquiétants des films d’horreur font frissonner. Et il semblerait que ces histoires puissent également avoir certains avantages en cette période d’épidémie mondiale.

Selon une équipe de chercheurs, se plonger dans des histoires post-apocalyptiques pourrait aider certaines personnes à mieux affronter la réalité de la situation actuelle. Comme le rapporte MedicalXpress, John Johnson, professeur émérite de psychologie à Penn State, a constaté que le plaisir de certains individus à l'égard des films d’horreur aurait pu mieux les préparer à la pandémie de Covid-19 que ceux qui n’apprécient pas ce type de programmes. Les résultats de ces recherches sont documentés dans Personnalité et différences individuelles.

VIDÉO - Ils rejouent des scènes de films cultes chaque jour

Ma dernière collaboration en matière de recherche était unique en ce sens que mes collègues voulaient identifier les facteurs au-delà de la personnalité qui contribuaient à la préparation psychologique et à la résilience des gens face à la pandémie. Après avoir pris en compte les influences de la personnalité, nous avons constaté que plus les gens avaient vu de films sur les zombies, les invasions extraterrestres et les pandémies apocalyptiques avant le Covid-19, mieux ils géraient la pandémie actuelle. Ces types de films servent apparemment de répétition mentale pour des événements réels”, résume le scientifique.

Se préparer aux prochaines épidémies ?

Selon le chercheur, cette nouvelle étude prouve, une nouvelle fois, que la culture - qu’il s’agisse de livres, de films ou encore de pièces de théâtre - ne constitue pas seulement un divertissement mais représente bien “une préparation à la vie”. Pour mener à bien cette étude, les participants ont indiqué dans quelle mesure ils étaient fans de films ou de programme TV d'horreur, de zombies, de thrillers psychologiques, de surnaturel, d'apocalyptique/post-apocalyptique, de science-fiction, d'invasions extraterrestres, de crimes, de comédies et de romances. Dans un second temps, les participants ont été interrogés sur leur expérience passée et présente et leur intérêt pour les films qui traitaient des pandémies.

Toutefois, c’est un peu tard pour se lancer maintenant dans un marathon de films d’horreur. Mais, comme le Pr Johnson l'a expliqué, il n'est jamais trop tard pour se préparer au prochain obstacle de la vie. “Je ne suis pas sûr que regarder de tels films maintenant serait utile pour notre situation actuelle. Cependant, d’autres pandémies et événements mettant la vie en danger sont absolument inévitables. Le passé est souvent oublié trop facilement. Qui s'est souvenu de l'épidémie de grippe espagnole jusqu'à ce que les scientifiques évoquent cette histoire ? Tout cela renforce ma conviction que consommer des livres, des films et peut-être même des jeux vidéo de ce genre n'est pas seulement un passe-temps oisif mais un moyen pour nous d'imaginer des réalités simulées qui nous aident à nous préparer aux défis futurs”.

Ce contenu peut également vous intéresser :