Covid-19 : feu vert en Espagne pour une quatrième dose à destination des personnes très vulnérables

·1 min de lecture

Les personnes concernées par cette nouvelle dose de rappel sont certains malades du cancer, les personnes transplantées, en dialyse ou celles recevant un traitement immunosuppresseur.

L'Espagne a donné son feu vert à une quatrième dose de vaccin anti-Covid à certaines personnes très vulnérables comme celles qui sont immuno-déprimées, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, en pleine vague du variant Omicron du coronavirus.

Sont concernés certains malades du cancer, les personnes transplantées, en dialyse ou celles recevant un traitement immunosuppresseur, a indiqué le ministère de la Santé en précisant que cette dose de rappel interviendrait cinq mois après leur troisième dose.

L'accès à la troisième dose élargi

Pour la population générale, la troisième dose de vaccin va quant à elle être désormais accessible à partir de 18 ans et non de 40 ans comme c'est le cas actuellement, et ce rappel pourra en outre intervenir cinq mois après la dernière dose, et non six mois comme auparavant.

Avec 90,5% de sa population de plus de 12 ans entièrement vaccinée, l'Espagne est l'un des champions de la vaccination dans le monde. Au total, 38,5% des enfants d'entre 5 et 11 ans ont également reçu au moins une dose de vaccin.

Le pays a enregistré 7,7 millions de cas et 90.508 morts depuis le début de la pandémie en mars 2020.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Covid-19 : Biden double à un milliard les tests distribués gratuitement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles