Covid-19 : la fermeture des remontées mécaniques à Noël permet d'éviter "les mouvements de population", explique l'infectiologue Yazdan Yazdanpanah

franceinfo
·1 min de lecture

"Si les pistes sont ouvertes et que tout est comme d'habitude, vous avez des mouvements de population importants", a pointé Yazdan Yazdanpanah, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Bichat à Paris et membre du conseil scientifique, mercredi 2 décembre sur franceinfo. Les remontées mécaniques resteront fermées dans les stations de ski pendant les vacances de Noël pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19.

"Dans la journée, les gens vont skier, mais le soir ils vont être à la maison et peut-être pas avec la même densité" ou le même nombre de personnes que d'habitude, a ajouté le médecin. Selon lui, l'objectif des prochaines semaines est de "continuer" à faire "baisser" la courbe des nouvelles contaminations. "On est en train de baisser (…) Arriver bas, ça peut éviter la troisième vague", a affirmé l'infectiologue.

Plus on a des rassemblements ou des lieux qui rouvrent vite, moins on va baisser la courbe des contaminations.

Yazdan Yazdanpanah

à franceinfo

Même chose pour les bars et les restaurants : "On fait tout pour essayer d'aller le plus bas possible. Après, il y a des décisions qui sont des décisions qui ne dépendent pas que du sanitaire et qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi