Covid-19 : fermeture de classe au premier cas positif, tests salivaires et autotests... le protocole envisagé pour la rentrée

Alexis Morel, franceinfo
·1 min de lecture

Le protocole pour la rentrée des écoliers, lundi 26 avril, et des collégiens et lycéens le 3 mai, se précise. Le gouvernement doit le détailler lors d'une conférence de presse, mardi 22 avril, après avoir reçu les syndicats enseignants en début d'après-midi. A ce stade, dès le premier cas de Covid-19 détecté, la classe de l'élève en question devra automatiquement fermer et tous les élèves de la classe devront ensuite respecter un confinement de sept jours, selon les informations de franceinfo et France Inter. C'était déjà le cas, avant les vacances, dans les départements les plus touchés par l'épidémie, et c'était une demande des syndicats.

>> Suivez les dernières informations sur le Covid-19

Ce nouveau protocole sanitaire prévoit aussi la distribution de tests salivaires dans les écoles primaires, en privilégiant d’abord les "15 à 20 départements, notamment en Île-de-France, où le virus circule davantage", selon un proche du Premier ministre. À court terme, l'objectif du gouvernement est d'atteindre progressivement un million de tests salivaires par semaine, contre à peine 300 000 avant les vacances.

L'exécutif mise sur les autotests. Il est envisagé de proposer jusqu'à deux autotests par adulte professionnel de l’Éducation nationale et un par lycéen chaque semaine. Ce qui pose la question de l'organisation, surtout si les élèves doivent se tester au lycée et pas chez eux. Dans un avis rendu public jeudi, le Conseil scientifique recommande que les autotests fassent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi