Covid-19: fermée pendant deux ans, l'île de Pâques rouvre ses portes aux touristes

Un premier vol de visiteurs est attendu ce jeudi sur le territoire chilien qui, avant la pandémie, recevait chaque année la visite de 160.000 personnes.

L'île de Pâques, territoire insulaire chilien au milieu du Pacifique célèbre pour ses statues monumentales, a levé ce lundi les mesures d'interdiction d'entrée imposées il y a deux ans pour prévenir la propagation du Covid-19.

Un premier vol avec des touristes à bord, qui pour la plupart avaient réservé avant la pandémie début 2020, atterrira jeudi à l'aéroport international de Hanga Roa, le chef-lieu de l'île, a annoncé à la presse locale la sous-secrétaire au Tourisme, Veronica Kunze.

"Nous devons ouvrir l'île mais nous devons le faire en toute sécurité", a-t-elle dit.

Un protocole strict

Avant la pandémie, l'île située à quelque 3500 kilomètres au large du Chili, qui abrite quelque 7000 habitants permanents, accueillait environ 160.000 touristes par an acheminés par deux vols quotidiens.

La réouverture se fera de manière progressive. Il n'y aura que deux vols par semaine et seules les personnes à jour de leur schéma vaccinal et qui présenteront un test PCR négatif de moins de 24 heures seront autorisées à visiter l'île.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Londres: l'île de Pâques veut récupérer sa statue "moaï"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles