Covid-19 : ces femmes qui gardent le masque pour se protéger… du regard des autres

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
En plus de faire barrage au virus, le masque permet de calmer l’anxiété sociale et de se protéger du regard des autres
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Certaines personnes ont décidé de garder leur masque de protection alors qu'il n'est plus obligatoire de le porter.

Depuis le jeudi 17 juin, il n’est plus obligatoire de porter le masque de protection contre le Covid-19 à l’extérieur. Il reste toutefois impératif de le garder en intérieur, dans les lieux bondés, lors des rassemblements, sur les marchés, dans les files d’attente, etc. Pourtant, certains ont décidé de ne pas le quitter.

Si certaines personnes le gardent pour continuer de se protéger contre le virus, d’autres le portent encore mais pour d’autres raisons. Comme l’explique La Dépêche, le masque permet également de calmer l’anxiété sociale et de se protéger du regard des autres. Car, pour 21% de la population – et surtout les femmes - les troubles anxieux sont une réalité. 

"Je n'ai plus cette pression sociale qui m'oblige à sourire"

"L’anxiété est un phénomène physiologique naturel : en réponse à un danger ou à un stress, le fonctionnement de notre organisme se modifie, avec le plus souvent une accélération du rythme cardiaque, des troubles du sommeil, une augmentation de la transpiration et, parfois, des difficultés à respirer ou une mise en retrait", détaille l’Inserm.

Ainsi, le port du masque installe une barrière avec le reste de la population, un rempart qui aide certaines femmes à se sentir mieux. À l’image de Caroline, citée par le quotidien : "Il me permet de ne pas penser à mon apparence. Si je veux faire la tête, personne ne le verra. Je n'ai plus cette pression sociale qui m'oblige à sourire tout le temps. C'est un sentiment de liberté". Pour d’autres femmes, le port du masque permet de tenir les hommes à distance et de se protéger contre le harcèlement de rue.

Sortir de sa zone de confort

Toutefois, garder son masque n’est pas une solution pérenne pour se préserver de l’anxiété sociale. "Pour les personnes souffrant d'anxiété sociale, il est important de se rappeler qu'il s'agit d'une solution temporaire à un problème chronique. Alors, il est maintenant temps de commencer à travailler sur votre anxiété sociale, ne portez votre masque que lorsque cela est vraiment nécessaire", recommande la psychologue Susan Albers, dans les colonnes de Spectrum News 1

Avant de compléter : "Rappelez-vous que les super-héros portent des masques, et ils le font pour être anonymes et quand nous nous sentons anonymes, selon les recherches psychologiques, nous sommes plus audacieux, nous sortons de notre zone de confort et nous adoptons d'autres rôles que nous ne faisons pas traditionnellement. Alors aujourd'hui, lorsque vous portez votre masque, pensez à la façon dont vous pourriez ressembler davantage à un super-héros, à la façon dont vous pourriez être gentil, compatissant ou sortir de votre boîte".

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles