Covid-19 : 1 fois sur 2 le virus est transmis par un malade asymptomatique

·1 min de lecture

On le sait : lorsqu'on est infecté par le coronavirus Sars-Cov-2, on peut commencer à le transmettre à son entourage avant même l'apparition des premiers symptômes. Ainsi, selon une étude publiée par Santé Publique France au mois de juillet 2020, un quart des cas de coronavirus sont asymptomatiques et le potentiel de transmission du virus est maximal 2 à 3 jours avant l'apparition des symptômes du Covid-19.

Cette fois, une étude publiée dans le Jama indique que les porteurs du virus qui restent asymptomatiques jouent aussi un rôle majeur dans la transmission du virus. En effet, selon cette étude dirigée par le Pr Michael Johansson, du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de Harvard (Etats-Unis) plus de la moitié des cas de transmission serait le fait de porteurs asymptomatiques. Une découverte peu rassurante car cela signifie que l'identification et l'isolement des personnes atteintes de Covid-19 symptomatique ne suffiront pas à contrôler la propagation continue du SRAS-CoV-2.

"Ces résultats suggèrent que des mesures telles que le port de masques, l'hygiène des mains, la distance sociale et les tests stratégiques des personnes qui ne sont pas malades seront essentielles pour ralentir la propagation du COVID-19 jusqu'à ce que des vaccins sûrs et efficaces soient disponibles et largement utilisés" soulignent les chercheurs.

Sans symptômes, la contagiosité serait plus faible

Les chercheurs de Singapour estiment, quant à eux, que la contagiosité (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : les engelures seraient dues à une immunité efficace
Vaccination Covid-19 : calendrier, vos questions
Covid-19 et eaux usées : à Marseille, la traque du variant anglais
DIRECT. Covid-19 en France ce 12 janvier : chiffres, annonces
Covid-19 : un bain de bouche réduirait la charge virale de 99,9 %