Covid-19 : une femme de 19 ans décède après des appels répétés au Samu

·1 min de lecture
Le parquet d’Évry-Courcouronnes confirme avoir confié une enquête à la sûreté urbaine Évry-Corbeil en « recherche des causes de la mort ».
Le parquet d’Évry-Courcouronnes confirme avoir confié une enquête à la sûreté urbaine Évry-Corbeil en « recherche des causes de la mort ».

Malgré les appels à l'aide de son entourage, elle est décédée des suites du Covid-19. Les faits remontent au week-end du 1er mai 2021. À Évry-Courcouronnes (Essonne), une jeune femme de 19 ans, souffrant de comorbidités et d'une bronchite, est morte de « lésions pulmonaires » et d'un manque d'oxygène, d'après les résultats de l'autopsie réalisée le 6 mai, indique Le Parisien jeudi 20 mai. Pourtant, ses proches avaient contacté le Samu à trois reprises, du vendredi au dimanche soir. Ce n'est qu'à trois heures du matin que les secours se sont rendus sur place, mais il était déjà trop tard.

La famille de la victime a déposé plainte pour « non-assistance à personne en danger » et « homicide involontaire » au commissariat de la commune. Interrogé par nos confrères, le parquet d'Évry-Courcouronnes indique que la sûreté urbaine Évry-Corbeil est chargée de l'enquête, en « recherche des causes de la mort ».

À LIRE AUSSIEssonne : une mère sans masque menace de mort la directrice d'école

« Ils ont dit : donnez-lui du Doliprane »

Le vendredi 30 avril, la jeune femme présentait plusieurs symptômes du Covid-19 (des problèmes de respiration, de la fièvre et des nausées). Sa famille contacte alors le Samu, qui aurait répondu aux proches que « c'était simplement le début des symptômes », selon une source proche du dossier contactée par le quotidien. « Ils ont dit : Donnez-lui du Doliprane », d'après cette même source. Si la situation n'a que très peu bougé le lendemain, elle s [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles