Covid-19 : "Il faut vraiment qu'on change nos comportements" pour éviter de nouvelles pandémies, alerte le professeur de biologie Gilles Bœuf

franceinfo
·1 min de lecture

"Il faut vraiment qu'on change nos comportements", a affirmé lundi 29 mars sur franceinfo Gilles Bœuf, professeur de biologie et de biodiversité à la Sorbonne, ancien président du Museum national d'histoire naturelle, alors que les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) privilégient l'hypothèse d'une transmission du Covid-19 à l'être humain par l'intermédiaire d'un animal infecté par une chauve-souris.

>> Covid-19 : suivez les dernières infos sur l'épidémie dans notre direct

L'étude conjointe des experts de l'OMS et chinois a conclu que la transmission à l'homme par un animal intermédiaire est une hypothèse "probable à très probable", tandis qu'un incident de laboratoire reste "extrêmement improbable". Selon Gilles Bœuf, la responsabilité du développement de coronavirus est "clairement" à chercher "du côté humain". Et si "on continue ces comportements-là", le professeur estime qu'on "prendra une autre pandémie."

franceinfo : Cette contamination par un animal intermédiaire est-elle l'hypothèse la plus crédible selon vous ?

Gilles Bœuf : Dans les séquençages que nous avons faits au Muséum national d'histoire naturelle, on n'a aucun élément nous faisant croire qu'il a pu y avoir une manipulation. Le virus a pu être cultivé quelque part, ce n'est pas improbable. Ces coronavirus sont des virus de chauves-souris. Le virus n'a pas été inventé. On en a trouvé 400 chez les chauves-souris chinoises, alors pourquoi irait-on en inventer ? Il s'est passé quelque chose (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi