Covid-19 : "Il faut un système aux frontières qui soit beaucoup plus performant", assure Hervé Morin

Le gouvernement veut-il aller trop vite dans le déconfinement alors que des mesures doivent être levées en mai ? "J’entends simplement ce que l’on me raconte. C’est-à-dire une baisse du taux d’incidence extrêmement faible, des hôpitaux encore complètement saturés, des effets du confinement qui sont très limités encore. Je pense qu’il faut que l’on ait une vision qui est celle de la territorialisation. Peut-on traiter de la même façon la Bretagne, les Pyrénées-Atlantiques, qui ont des taux d’incidence faibles et la Seine-Saint-Denis et la région parisienne ? Je pense que non", explique Hervé Morin, président du parti Les Centristes, invité des « 4 Vérités » mercredi 21 avril. Régionales : "Il faut respecter le calendrier électoral" Quelles mesures prendre pour freiner l’épidémie de Covid-19 ? "Nationalement, il faut avoir un système aux frontières qui soit beaucoup plus performant. Quand vous allez dans la plupart des pays étrangers, vous avez des systèmes très coercitifs pour les personnes qui arrivent, avec des mises en quarantaine, des contrôles. Partout où l’on peut mettre des règles supplémentaires, on les met et peu importe les règles européennes. […] Quand on est dans cette situation d’urgence, on a aussi des réflexes nationaux", assure le président de la région Normandie. Que penser du maintien des élections départementales et régionales en juin 2021 ? "La démocratie, cela n’est pas des élections qui sont décidées par une majorité. Ce sont des élections à des dates qui sont prévues par la loi. Il faut respecter le calendrier électoral", conclut Hervé Morin.