Covid-19 : Il faut une "situation gravissime pour fermer les écoles", affirme Jean Castex

·1 min de lecture

Lors de sa conférence de presse commune avec le ministre de la Santé, jeudi, le Premier ministre Jean Castex a expliqué qu'il fallait "vraiment que la situation sanitaire soit gravissime pour fermer des écoles", les conséquences étant "absolument dramatiques".

À l'occasion d'une conférence de presse commune avec le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur la pandémie de Covid-19, le Premier ministre Jean Castex a expliqué jeudi soir qu'il fallait "vraiment que la situation sanitaire soit gravissime pour fermer des écoles" car les conséquences sont "absolument dramatiques".

"Nous avons eu à faire face (...) à plusieurs rentrées scolaires depuis le début de cette crise sanitaire, avec un premier confinement où les écoles avaient été toutes et tous fermées. On en a tiré les enseignements en disant qu' (...) il faut vraiment que la situation sanitaire soit gravissime pour fermer des écoles, car nous savons que les conséquences, y compris sanitaires de la fermeture des écoles, sont absolument dramatiques", a déclaré le Premier ministre.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 7 janvier

Le confinement a pesé sur les résultats scolaires

Lors du premier confinement, le ministère de l'Education nationale avait estimé à 4% le taux d'élèves décrocheurs. Il est même monté jusqu'à 20% dans les lycées professionnels.

Le confinement du printemps dernier a pesé sur les résultats scolaires, surtout ceux des élèves les plus défavorisés, selon des évaluations nationales réalisées en septembre, même si le recul s'est révélé "moins inquiétant" que ce qui pouvait être redouté et a pu parfois être "amorti". Ces tests visaient à mesurer les compétences des élèves de CP et de CE1 en français et en maths et ceux de leur...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :