Covid-19 : que faut-il faire avec les soignants non-vaccinés ?

Depuis le 15 septembre 2021, tous les professionnels qui travaillent dans les secteurs sanitaire et médico-social (médecins, infirmiers, pharmaciens...) sont soumis à l'obligation vaccinale contre le Covid-19.

Le 16 octobre 2021, environ 0,3 % des professionnels hospitaliers, soignants et non-soignants ont ainsi été suspendus (c'est-à-dire : interdits de travailler, sans rémunération) parce qu'ils n'étaient pas vaccinés contre l'infection par le coronavirus SARS-CoV-2.

950 infirmiers et 75 médecins et pharmaciens seraient concernés

Mais à l'heure où l'épidémie de Covid-19 semble (enfin !) se calmer, une question se pose : faut-il autoriser les soignants ayant refusé de se faire vacciner contre le Covid-19 à retourner travailler ? Au total, environ 950 infirmiers et 75 médecins et pharmaciens seraient concernés par cette question, d'après le Conseil Scientifique.

Pour l'Académie Nationale de Médecine, la réponse est très claire : "réintégrer les soignants non vaccinés contre la Covid-19 serait une faute. (…) [Cette réintégration] compromettrait le climat de confiance et la cohésion qui doivent exister entre ses membres et avec les malades. Elle mettrait en péril les malades fragiles. Ne concernant qu'un nombre très limité de soignants, elle ne résoudrait pas les difficultés actuelles de fonctionnement de l'hôpital."

L'avis est plus mitigé du côté du Conseil Scientifique qui se dit "réservé sur une telle réintégration", notamment parce qu'un (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Variole du singe : symptômes, contamination, 1 453 cas
CHIFFRES COVID. Ce jeudi 21 juillet 2022 : près de 90 000 cas, les infos en direct
Vaccin Covid 4e dose : les 18-60 ans avec comorbidités et les femmes enceintes peuvent faire leur 2e rappel
Vaccin contre la variole du singe : qui est concerné ? Où se faire vacciner ? Effets secondaires ?
Douleur : à quelle heure de la journée est-elle la plus forte ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles