Covid-19 : faut-il de confiner les personnes déjà vaccinées ?

À ce jour, près de 2,8 millions de Français ont reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19. Est-ce suffisant pour s'affranchir des restrictions sanitaires en vigueur ? Me Diane Protat, avocate, a pour client un retraité de 83 ans, vacciné avec Pfizer et toujours confiné en région parisienne. "La question s'est immédiatement posée pour lui, de savoir pour quelle raison il était réellement vacciné, car pour lui l'idée est certes d'être protégé, comme de protéger aussi son prochain, mais surtout de mettre fin à tout ça et pouvoir quitter cet enfermement", explique l'avocate. Égalité face au confinement Deux avocats ont plaidé sa cause devant le Conseil d'État. La décision des juges sera connue en fin de semaine, mais le gouvernement a d'ores et déjà défendu une égalité de tous les citoyens face au confinement. "Ces restrictions qui visent à éviter de nouvelles chaines de contamination, conservent pleinement pleurs objets s'agissant des publics qui sont aujourd'hui vaccinés", a indiqué lundi 28 mars le ministère des Solidarités et de la Santé, rappelant que "l'efficacité des vaccins n'est que partielle". Selon les études les plus récentes, le vaccin Pfizer protègerait à 90% contre les formes graves, mais n'empêcherait que de 50% le risque de transmission.