Covid-19 : faut-il assouplir les restrictions dans les régions les plus épargnées ?

·2 min de lecture

Alors que la situation épidémique s'améliore, le gouvernement pourrait-il assouplir les restrictions dans certains territoires particulièrement épargnés par le virus ? C'est le souhait de certains élus parmi lesquels Fabien Bazin, président du Conseil départemental de la Nièvre, qui demande sur Europe 1 à l'exécutif de "regarder la réalité sanitaire du terrain".

Se dirige-t-on vers une levée partielle des restrictions liées au Covid-19 ? La réflexion est en tout cas ouverte, fait savoir l'exécutif depuis quelques jours. Alors que la situation épidémique s'améliore, "il y a une réflexion sur la manière dont on peut adapter les règles, soit le pass sanitaire, peut-être d'autres, à la situation locale et à l'évolution de la situation locale", a ainsi indiqué dimanche le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Un Conseil de défense doit d'ailleurs se pencher mercredi sur une possible adaptation des règles. Le gouvernement scrute tout particulièrement le taux d’incidence dans les territoires. 

Des situations différentes selon les territoires

Alors que le seuil d'alerte est fixé à 50, aujourd’hui, une trentaine de départements se trouvent bien en dessous de la moyenne. C’est le cas par exemple en Vendée, dans la Somme, en Corrèze, ou encore dans la Nièvre. Dans ce dernier département, Fabien Bazin, président du conseil départemental, estime donc qu’il est temps d’alléger les mesures sanitaires. "C'est dès le lendemain ou le soir du Conseil de défense qu'il faut prendre les mesures de suspension du pass sanitaire", réclame-t-il au micro d'Europe 1, demandant au gouvernement "de regarder la réalité sanitaire du terrain". 

INTERVIEW - Covid-19 : "Il parait difficile d'échapper à une cinquième vague"

"La situation dans des villes comme Paris-Lyon-Marseille et celle de la Nièvre est évidemment différente en terme de fréquentation", in...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles