Covid-19 : de fausses aiguilles pour "vacciner" les personnalités et les politiques ?

·5 min de lecture

Alors que plusieurs pays ont déjà entamé des campagnes de vaccination contre le coronavirus, de fausses informations circulent sur les réseaux sociaux. Des images virales voudraient ainsi faire croire à une manipulation de la part des responsables politiques et personnalités, qui feraient semblant de se faire vacciner.

L'Agence européenne des médicaments a autorisé ce lundi 21 décembre le vaccin mis au point par le laboratoire américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech pour lutter contre le Covid-19, ouvrant la voie à un possible début des vaccinations dans l'Union européenne avant la fin de l'année. Au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada, ce vaccin est déjà déployé.

Cependant, les inquiétudes restent importantes et sur les réseaux sociaux, des intox ou des informations imprécises au sujet du vaccin accentuent la méfiance. Face au scepticisme, plusieurs dirigeants et élus sont prêts à se faire vacciner publiquement contre le Covid-19 afin d'encourager leurs concitoyens à faire de même.

Le vice-président américain, Mike Pence, s'est ainsi fait vacciner contre le Covid-19 devant les caméras vendredi 18 décembre. De son côté, la députée Alexandria Ocasio-Cortez s'est filmée pendant qu'elle recevait le vaccin et a répondu aux questions des internautes sur Instagram.

En Israël, le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a lancé samedi 19 décembre le coup d'envoi de la campagne de vaccination en se faisant administrer le vaccin Pfizer-BioNTech en direct sur toutes les chaînes de télévision, à l’ouverture des journaux télévisés du soir.

Une seringue à aiguille rétractable ?

Mais pour certains internautes, cette démarche ne suffit pas. Début décembre, une vidéo, partagée sur Facebook par des comptes anglophones et francophones, montre un Américain présenter une seringue à aiguille rétractable.

"Bientôt, les artistes et quelques membres du gouvernement vont montrer l'exemple en se vaccinant, rappelez-vous de cette vidéo ok ? Rappelons-nous qu'ils jouent un rôle, un mauvais rôle comme au cinéma", indique une internaute en légende de la vidéo le 3 décembre. "Voilà comment ils vous feront croire qu'ils ont fait le vaccin", écrit un autre le 6 décembre.

Vidéo : Le plan de vaccination de l’UE sur les rails

Le problème, c’est que la vidéo est sortie de son contexte. Nos confrères de 20 Minutes ont retrouvé l’originale : elle a été réalisée par Scott Reeder, un accessoiriste pour le cinéma, qui l’a publiée sur l’application TikTok et sur son compte Instagram en septembre. Il présente dans cette vidéo trois "accessoires rétractables" : un couteau, un pic à glace et une seringue. Aucune mention n’est faite du vaccin contre le Covid-19. Contacté par 20 Minutes, Scott Reeder a assuré que cet extrait avait été utilisé sans sa permission et qu’il ne "soutenait, en rien, les théories prônées par ceux qui l’ont détourné".

Une aiguille… qui disparaît ?

Mi-décembre, une deuxième vidéo, tirée d'un reportage de la BBC, a été partagée par des internautes anglophones sur les réseaux sociaux (voir ici, ici). On y voit une infirmière faire une injection à un patient. En retirant la seringue, l'aiguille semble s'être rétractée. "Qu'est-il arrivé à l'aiguille ?", s’alarme une internaute sur Twitter le 19 décembre. "Regardez ça. L'aiguille disparaît à la sortie ? Voici à quel point ils pensent que vous êtes stupides", commente un autre.

Plusieurs internautes expliquent pourtant dans les commentaires que ces aiguilles existent bien. Sur YouTube, on peut en effet retrouver plusieurs vidéos, réalisées par des fabricants de matériel médical, montrant des seringues à aiguilles rétractables (voir ici, ici ou ici). Une fois l'injection terminée, l'aiguille est renvoyée dans la seringue. Cela permet de protéger les soignants de possibles blessures ou infections.

Le maire de Londres a-t-il fait semblant de se faire vacciner contre le Covid-19 ?

Une autre image a circulé : elle montre le maire de Londres, Sadiq Khan, prêt à se faire vacciner. Sauf que l’aiguille de la seringue est encore recouverte par un capuchon. "Le Maire de Londres s'est fait vacciner contre le Covid (...) Il a oublié de retirer le bouchon qui protège l'aiguille. On vous prend pour des c****, vous n'avez pas idée", peut-on lire dans une publication sur Twitter le 5 décembre.

Un exemple de manipulation pour inciter les Britanniques à se faire vacciner contre le Covid-19 tout en évitant de recevoir réellement le vaccin ? Pas vraiment : une recherche d’image inversée permet de constater que cette photo a été publiée par le maire lui-même sur son compte Twitter le 28 septembre, bien avant le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19 au Royaume-Uni qui a commencé le 8 décembre. Dans sa publication, il invite ses concitoyens à se faire vacciner… contre la grippe.

En septembre, des internautes s’étaient toutefois déjà interrogés sur cette image, qui montre bien une aiguille recouverte d’un capuchon.

Joint par Le Monde, le cabinet de Sadiq Khan affirme que la photo et l’injection ont été faites à deux moments différents. Selon un porte-parole cité par le journal, le maire a bien reçu son vaccin contre la grippe le 28 septembre, mais la photo a été faite juste avant.

En résumé, la photo n’a aucun rapport avec le vaccin contre le Covid-19. Elle a été prise dans le cadre d’une sensibilisation au vaccin contre la grippe, que le maire a lui-même reçu. Toutefois, la photo est bien une reconstitution, ce qui a alimenté des soupçons.

Les vaccinations en public sont souvent scrutées de près par les internautes sceptiques. Cet été, en Australie, une vidéo prétendant que la Première ministre d'un État australien, Annastacia Palaszczuk, avait simulé une vaccination était également devenue virale. Là encore, les images montraient une seringue encapuchonnée. L’AFP-Factuel explique dans un article que la Première ministre avait bien reçu le vaccin, mais qu’elle avait ensuite posé... pour laisser aux photographes le temps de réaliser leurs clichés.

>> LIRE SUR LES OBSERVATEURS :

1 - Un homme s’évanouit après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19 ?

2 - Cette femme a-t-elle été vaccinée deux fois contre le Covid-19 ?

3 - Quatre cas de paralysie faciale de Bell ? Attention, informations mélangées

Vous avez un doute sur une publication que vous avez repérée sur les réseaux sociaux ? N’hésitez pas à contacter la rédaction des Observateurs de France 24 par mail (observateurs@france24) sur Facebook ou sur Twitter.

Ce contenu peut également vous intéresser :