Covid-19 : dans les familles, même si on est vacciné, on se fait tester avant les fêtes

·1 min de lecture

Pour écarter tout danger, tout doute et être serein, Valentin a beau être à jour dans son parcours vaccinal, l'émergence des nouveaux variants a incité ce Nantais à se faire tester avant de retrouver sa famille. "Parce qu'on va voir ma belle mère, qui a 83 ans, et des soucis pulmonaires." Comme lui, de plus en plus de Français, vaccinés ou non, vérifient s'ils sont sont positifs ou non au Covid-19 avant les fêtes de fin d'année. Erwan aussi l'a bien compris. Le fait d'avoir déjà reçu ses trois doses, certes, réduit la possibilité de contracter le virus, mais sans l'écarter totalement. D'où ce dépistage impératif. "On a prévu de voir nos aïeux, nos parents. Le moindre risque est à exclure".

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : 182.000 faux pass sanitaires générés selon le ministère de l'Intérieur

Le test, un réflexe avant les fêtes

Etre certain de ne pas apporter Delta ou Omicron à la table du réveillon : plus qu'une motivation, c'est presque maintenant un réflexe pour les quelque 400 candidats quotidiens aux tests dans un centre où exerce Louise, infirmière. "Il y a plus de monde là depuis quelques jours. C'est l'approche des fêtes et les gens qui vont se faire tester avant d'aller dans leur famille, beaucoup." Des gens qui sont donc en majorité déjà doublement, voire triplement vaccinés. Preuve que la menace des variants est bien intégrée et avec elle, toute une organisation désormais assortie du conditionnel : "On part demain, si le résultat (du test) est négatif !".

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles