Covid-19 : se faire vacciner, "ce n'est pas un référendum pour ou contre le gouvernement", affirme Martin Hirsch

franceinfo
·1 min de lecture

Le directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris souhaite sur franceinfo qu'on "aille le plus rapidement possible pour pouvoir reprendre une vie qui ne soit pas simplement dictée par les contraintes virales."

"Se vacciner, ce n'est pas un référendum pour ou contre le gouvernement, c'est pour ou contre le virus", a plaidé lundi 28 décembre sur franceinfo Martin Hirsch, le directeur général de de l'AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté dimanche à Dijon (Côte d'Or) et Sevran en région parisienne dans un climat général de défiance.

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct.

"Se vacciner, ce n'est pas un référendum pour ou contre le gouvernement. Ce n'est pas un référendum pour ou contre l'industrie pharmaceutique. C'est une sorte de référendum pour ou contre le virus. Ce n'est pas un acte politique", a-t-il affirmé. Il souhaite qu'on "aille le plus rapidement possible pour pouvoir effectivement reprendre une vie qui ne soit pas simplement dictée par les contraintes virales."

Le directeur général de de l'AP-HP est confiant même si les réticences des anti-vaccins sont fortes : "Je suis sûr que les avantages collectifs et individuels du vaccin font faire leur oeuvre de convictions et qu'on sera vacciné", a-t-il dit.

"Des doses d'espoir dans les hôpitaux"

Martin Hirsch s'est félicité que ce ne soit pas les politiques qui se trouvaient auprès de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :