Covid-19 : comment se faire à manger sans goût ni odorat ?

·1 min de lecture

Quelques jours après les premiers symptômes du Covid-19 et un test positif, Anna se réveille, se prépare un café, le boit. Et rien ne se passe. Son goût ? Aucune idée. Son odeur ? Rien non plus. Elle déclare, comme de nombreux patients touchés par le coronavirus, une anosmie et une agueusie simultanées. Fini le plaisir du carré de chocolat, du bon petit plat réconfortant, "même ma cigarette n'a plus aucun goût !", se désole la trentenaire, qui avoue avoir perdu le moral en même temps. Ajouter un peu de cannelle dans son porridge ? "Pourquoi faire, je ne sens rien !"

Si Anna est dépitée, elle se console avec des soupes de légumes, avec l'idée que "quitte à ne rien sentir, autant manger sain".

Si les études récentes, montrent que la grande majorité des patients récupèrent leur odorat et leur goût au bout de deux mois, certains patients doivent patienter plus longtemps, "plusieurs semaines, voire plusieurs mois", comme le souligne le docteur Kamami, ORL.

Une rééducation rapide même si on ne sent rien

"Lorsqu'on perd le goût et l'odorat, on perd aussi tous nos repères", explique-t-il. La première chose, selon lui, est de voir s'il reste quelques saveurs ou senteurs perceptibles, cela permet de savoir ce que l'on peut travailler. Autre conseil, en cas d'anosmie ou d'agueusie, "favoriser la consommation de la vitamine B, qui aide au bon fonctionnement des nerfs, ainsi que d'oligo-éléments comme le zinc ou le cuivre argent, qui favorisent la récupération". (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : le coronavirus aggrave-t-il les acouphènes ?
Grippe aviaire : 45 départements français placés en "risque élevé"
DIRECT. Covid-19 en France ce 6 novembre : 58 046 nouveaux cas, 85% des lits de réa occupés
Les visons, obstacles à la création d'un vaccin contre le Covid-19 ?
Dépression, angoisses, addictions... La face cachée du confinement