Covid-19 : face à l'hypothèse d'un troisième confinement, les commerçants sont très inquiets

Toujours victime de l’épidémie virulente de Covid -19, la France voit se dessiner sous ses yeux le scénario de plus en plus précis d’un troisième confinement. Les commerçants, de leur côté, ne peuvent cacher leur vive inquiétude, relève France 3, lundi 25 janvier. À cause du couvre-feu, certains ont déjà avancé leurs horaires mais les clients restent rares. Les soldes tournent au ralenti. "Le click and collect marche un peu mais ce n’est pas ce qui nous rapporte le plus", note une gérante d’une boutique de prêt-à-porter parisienne, dépitée. Le Medef plaide pour le maintien de l’activité Une Parisienne ajoute qu’elle redoute aussi une nouvelle fermeture des commerces non essentiels car elle fait la majeure partie de ses achats sur place et non sur Internet. Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef (Mouvement des entreprises de France), plaide pour le maintien de l’activité. "Ce qu’on demande, c’est de trouver le bon équilibre, laisser les commerces ouverts, ne pas retomber dans ce débat absurde sur le non-essentiel et l’essentiel. On peut imaginer un système de rendez-vous", propose-t-il notamment.