Covid-19 : fêter Noël en famille est possible mais les personnes fragiles doivent se mettre "sur une table à côté", avertit l’épidémiologiste Arnaud Fontanet

franceinfo
·1 min de lecture

Les indicateurs épidémiques repartent à la hausse ces derniers jours, une tendance inquiétante à l’approche des fêtes de fin d’année et des repas familiaux, principaux lieux de contamination au Covid-19 d’après la dernière étude de l’institut Pasteur, publiée jeudi 17 décembre. Sur France Inter le lendemain, l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, responsable de l'étude, explique que l’on "peut se voir à Noël, mais il ne faut pas être trop nombreux et pour les personnes fragiles, on se met sur une table à côté".

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Le gouvernement le rappelle quotidiennement, l’ensemble des gestes barrières doivent être scrupuleusement respectés, d’autant plus lors des réunions familiales : le port du masque, le lavage des mains régulier, ainsi que la distance entre les personnes. Avec plus de 18 000 contaminations ces dernières 24 heures, la situation épidémique est tendue en France, et à l’approche des regroupements familiaux de fin d’année le professeur Arnaud Fontanet recommande d’aérer les pièces où l’on se retrouve : "Au moins 5, 10 minutes, toutes les heures", car "le milieu confiné reste la circonstance la plus propice à la transmission de ce virus".

Six à table, c'est un "curseur", à chacun d'être responsable

Pour le repas de Noël, le Premier ministre Jean Castex avait préconisé de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi