Covid-19 : quand, en février 2020, le confinement de Wuhan faisait craindre le pire sur l’approvisionnement en médicaments

·2 min de lecture

Covid-19 : février 2020, Olivier Véran est interrogé sur le risque de pénurie de médicaments

En plein cœur du mois de février 2020, une inquiétude monte au sein de la représentation nationale, alors que le ministère de la Santé change de pilote (relire notre article). La crainte d’une rupture dans la chaîne d’approvisionnement de médicaments, perturbée par l’épidémie du coronavirus. C’est le troisième épisode de notre série rétrospective sur les premiers retentissements de cette crise planétaire au Sénat.

La mise sous cloche du centre névralgique industriel chinois fait craindre de sérieuses difficultés dans la chaîne du médicament en Europe. En effet, c’est en Asie, et plus singulièrement en Chine, que la grande majorité des principes actifs nécessaires aux médicaments sont fabriqués. Le 12 février, l’Académie nationale de médecine, qui n’en était pas à sa première alerte, met en garde sur de potentielles conséquences sur la santé publique. Elle appelle à relocaliser ces productions stratégiques. Au Sénat, la sénatrice Patricia Schillinger (LREM) saisit le gouvernement dans une question écrite, pour savoir quelles sont les mesures mises en œuvre afin « d’éviter que la dépendance de l’industrie pharmaceutique aux matières premières chinoises ne dégénère dans ce contexte de crise sanitaire ». Signe du tsunami qui s’est abattu sur les services du ministère de la Santé, la sénatrice n’a jamais obtenu de réponse par ce canal.

Le sujet est abordé lors des questions au gouvernement (QAG) à l’Assemblée nationale, puis au Sénat. Préoccupé par ces « risques possibles de ruptures d’approvisionnement, liées au coronavirus », le sénateur socialiste Yves Daudigny demande lui aussi au gouvernement, le 19 février, quelles sont les actions engagées, et surtout qu’elles sont les éventuelles pénuries identifiées par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Olivier Véran convaincu qu’il faudra réimplanter des usines de fabrication de médicaments en France

Le nouveau (...) Lire la suite sur Public Sénat

Covid-19 : février 2020, Jérôme Salomon dément toute pénurie de masques chirurgicaux

Covid-19 : fin février 2020, l’heure est encore à l’union sacrée entre l’opposition et le gouvernement

Éric-Emmanuel Schmitt écrit sur l’égarement originel pour éclairer le présent

Porno : malgré la loi, les sites toujours accessibles aux mineurs

La loi Egalim ne « marche pas comme prévu », selon la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert