Covid-19 : extension du port du masque obligatoire dans les Côtes-d’Armor

·1 min de lecture
Cette décision fait suite à un bond de 66 % du taux d'incidence en trois semaines dans le département, le plus touché de Bretagne, a annoncé le préfet. (Illustration)
Cette décision fait suite à un bond de 66 % du taux d'incidence en trois semaines dans le département, le plus touché de Bretagne, a annoncé le préfet. (Illustration)

Les Côtes-d?Armor font marche arrière. Le port obligatoire du masque à l?extérieur est étendu à 29 communes du département, surtout sur le littoral, à partir de ce mercredi 25 août 2021. Cette décision fait suite à un bond de 66 % du taux d?incidence en trois semaines dans le département, le plus touché de Bretagne, a annoncé le préfet. « À compter du 25 août 2021, et jusqu?au 26 septembre inclus, [?] le port du masque devient obligatoire pour tout piéton âgé de plus de 11 ans », a indiqué la préfecture des Côtes-d?Armor dans un communiqué.

La mesure s?appliquera « dans les parties agglomérées » de certaines communes, « à l?exclusion des parcs et jardins, espaces naturels et plages ». L?obligation est en vigueur de « 7 h 30 à 22 heures », ajoute le communiqué. Sont notamment concernées les villes de Lannion, Perros-Guirec, Paimpol, Saint-Brieuc ou encore Dinan, mais aussi certaines communes de plus de 5 000 habitants non situées sur la côte, comme la ville de Guingamp.

À LIRE AUSSICovid-19 : les départements où les restrictions vont être durcies

Marchés, brocantes, files d?attente, gares?

« La situation sanitaire des Côtes-d?Armor se dégrade significativement », a argué la préfecture pour justifier la mesure, en soulignant qu?en trois semaines le taux d?incidence a bondi de 66 % dans le département. « À l?échelle de la Bretagne, le département est à présent le plus impacté », a-t-elle souligné. Indépendamment de ces nouvelles directives, la préfecture a dressé [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles