Covid-19 : explosion du nombre de morts, hôpitaux saturés, variants... Pourquoi la situation au Brésil est inquiétante

franceinfo
·1 min de lecture

"Chaos", "génocide", "effondrement"... Au Brésil, les éditorialistes ne mâchent pas leurs mots pour décrire la situation sanitaire catastrophique liée à l'épidémie de Covid-19. S'il reste le deuxième pays le plus endeuillé au monde derrière les Etats-Unis, le géant d'Amérique latine est devenu, il y a quelques semaines, l'Etat dénombrant le nombre de décès quotidiens le plus élevé de la planète. En moyenne, plus de 2 200 morts y sont enregistrés chaque jour, selon les données de Our World in Data au dimanche 21 mars. Un chiffre qui ne cesse d'augmenter.

A ce jour, près d'un mort du Covid-19 sur quatre enregistré dans le monde est brésilien. Et les statistiques ne sont pas le seul motif d'inquiétude pour le Brésil, incapable de vacciner massivement sa population et touché par un variant plus mortel.

Plus de 3 000 patients attendent une place en soins intensifs

Depuis le mois de janvier, au Brésil, les hôpitaux des 27 Etats et districts fédéraux ont vu leur nombre de patients exploser. Le taux d'occupation des lits en soins intensifs à travers le pays atteint désormais un niveau "critique", écrit l'institut de recherche en santé publique Fiocruz (article en portugais). Plus de 90% des lits en soins intensifs sont occupés dans la grande majorité des territoires. Au 20 mars, seuls deux Etats présentaient un taux d'occupation inférieur à 80%.

L'aggravation de la situation est telle que plus de 3 000 patients attendent qu'une place se libère en service de soins intensifs dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi