Covid-19 : explosion de cas dans la Manche

Dans le département de la Manche, le nombre de cas a explosé, comme dans cet Ehpad à Saint-Pair-sur-Mer, où 70 résidents et personnels soignants sont testés positifs. Pour amortir le choc, l’hôpital d’Avranches-Granville se réorganise. "Nous avons dû fermer des unités de chirurgie pour pouvoir augmenter le nombre d’accueils et nous avons doublé à peu près le nombre de personnes qui sont hospitalisées", indique Joanny Allombert, directeur de l’hôpital Avranches-Granville. Augmentation brutale En deux semaines, le taux d’incidence, le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants, est passé de 117 à 251. Une augmentation brutale. "Le fait que l’on n’ait pas ou peu été impactés lors de la première vague favorise la circulation du virus parce que beaucoup de gens n’ont pas été en contact. Il y a très probablement aussi le variant anglais qui doit circuler en Normandie", précise Emmanuel Piednoir, infectiologue à l’hôpital Avranches-Granville. Un cas de contamination au variant britannique a été détecté et confirmé par l’Agence régionale de santé.