Covid-19 : comment expliquer le rebond épidémique en France ?

© FREDERICK FLORIN / AFP

Après deux mois de baisse, le nombre de cas positifs au Covid-19  semble bien repartir en France. Selon Santé publique France, l'épidémie a commencé ces derniers jours à rebondir avec une reprise des contaminations. En moyenne 23.000 personnes ont été testées positive au Covid par jour cette semaine. La moyenne était de 18.000 il y a tout juste 10 jours. Certaines régions sont plus touchées. Par exemple la Corrèze où l'on recense 283 cas pour 100.000 personnes.

1.850 cas pour 100.000 habitants en Martinique

 

Cela reste bien loin du taux d'incidence dans les Outre-mer. En Martinique il y a 1.850 cas pour 100.000 habitants. Pour l'instant, on ne ressent pas d'impact dans les hôpitaux, puisqu'il y a toujours un décalage de deux à trois semaines entre la hausse des contaminations et les entrées à l'hôpital.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

Des sous-variants plus contagieux

Plusieurs facteurs expliquent ce rebond épidémique : l'arrivée des sous-variants d'Omicron BA 4 et BA5, qui sont plus contagieux. En France, ces deux incarnations du variant Omicron  gagnent du terrain même si elles restaient minoritaires dans les chiffres arrêtés à la semaine dernière : moins de 1 % des nouveaux cas pour BA.4 et 5 % pour BA.5.

L'abandon des gestes barrières est aussi une explication. Les autorités sanitaires appellent notamment à remettre le masque dans les endroits clos.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles