Covid-19 : on vous explique le plan du gouvernement pour vacciner tout le monde avant la fin de l'été

Clément Parrot
·2 min de lecture

Emmanuel Macron a une nouvelle fois assuré que tous les Français volontaires auront la possibilité de se faire vacciner avant la fin de l'été. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement mise sur une arrivée massive de doses.

"Nous tiendrons l'objectif", a promis Emmanuel Macron. Dans son allocution du 31 mars, le président de la République a une nouvelle fois rappelé sa promesse de permettre à "tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent" d'accéder à la vaccination, "d'ici à la fin de l'été", soit avant le 22 septembre. Fidèle à son calendrier vaccinal, le chef de l'Etat compte sur cette vaccination massive pour atteindre au plus vite une immunité collective nécessaire pour sortir de la crise épidémique du Covid-19.

Vidéo. Le vaccin russe Spoutnik V testé à Saint-Marin

Pourtant, ces dernières semaines, les annonces sur des retards de livraison de certains laboratoires ont douché l'enthousiasme des plus optimistes. La difficulté pour certaines personnes d'obtenir des rendez-vous dans les centres de vaccination, ainsi que les témoignages de soignants sur les doses manquantes, ont parfois donné l'impression d'un décalage entre la promesse vaccinale et la réalité. Mais le gouvernement assure que tout va désormais s'accélérer à partir du mois d'avril.

Douze millions de doses livrées en avril

"Plus j'ai de doses de vaccin, plus je vaccine. L'enjeu n'est pas un enjeu logistique, l'enjeu c'est d'avoir un maximum de doses qui nous arrivent en France", a rappelé jeudi le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur France Inter. Selon les chiffres fournis par la direction générale de la santé (DGS), la France a reçu en cumulé près de 16 millions de doses. Le pays dispose donc de quoi (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi