Covid-19 : en Europe, l'exception française de la gestion de la crise sanitaire

·1 min de lecture

La France et ses exceptions. Toute une histoire, qui vaut également pour la gestion de la crise sanitaire. Si beaucoup de nos voisins européens prennent de nouvelles mesures restrictives face à la propagation du variant Omicron du Covid, et ce alors même que la vaccination est déployée, la France préfère laisser passer les fêtes de Noël et ne pas resserrer la vis, en tout cas pas tout de suite, en faisant le pari de la vaccination de masse.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Confinements, couvre-feu et fermetures en Europe

Une stratégie française qui détonne en Europe. La plupart de nos voisins ont décidé d'appliquer dernièrement des mesures restrictives plus ou moins radicales. Aux Pays-Bas, tous les habitants même vaccinés sont reconfinés jusqu'au 14 janvier. En Autriche, la mesure a été levée uniquement pour les personnes vaccinées, et à partir du 1er février, les non-vaccinés devront même payer une amende en fonction de leurs revenus.

En Allemagne, dès le 28 décembre, la règle de ne pas dépasser les dix invités à la maison va être demandée aux personnes vaccinées. Les matches de football du championnat allemand se disputeront à huis clos jusqu'à nouvel ordre. Egalement, au Portugal, le télétravail est obligatoire pendant deux semaines, et les bars et les discothèques sont fermés.

Même l'Espagne, championne du monde de la vaccination, resserre la vis. Le masque est de nouveau obligatoire en extérieur, et le couvre-feu est actif en Catalogne. ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles