Covid-19 : les Espagnols peuvent tomber le masque, mais restent prudents

·1 min de lecture
© AFP

"Maintenant on peut voir les sourires, les expressions, parler plus naturellement, tu te sens plus libre!", se réjouit Monica García, 42 ans, en sortant d'un magasin de prêt-à-porter d'une grande avenue commerciale du centre de Madrid. Depuis mercredi, à la faveur de l'amélioration de la situation sanitaire, les Espagnols peuvent tomber le masque à l'intérieur, comme dans les centres commerciaux, à l'exception des transports en commun, des hôpitaux et des maisons de retraite.

"Je l'ai gardé par automatisme"

Cette mesure était en vigueur depuis le 20 mai 2020, l'Espagne étant l'un des rares pays à ne pas l'avoir encore levée. Pourtant, Mme García, une professeure d'anglais, a gardé son masque dans le magasin, comme la grande majorité des personnes flânant mercredi dans les boutiques du centre de la capitale.

"Je l'ai gardé par automatisme, par habitude surtout", explique à l'AFP cette Madrilène, qui assure qu'elle continuera à le porter en intérieur "s'il y a beaucoup de monde, surtout des personnes âgées". Dans le même magasin, Lucia Ginard, 19 ans, a, pour sa part, choisi de profiter sans tarder de la levée de cette restriction. "On doit s'habituer (à la pandémie), sinon ça ne finira jamais", soupire cette étudiante en droit à Majorque (Baléares), venue à Madrid en vacances.

Avoir le droit de retirer le masque est une chose, mais se débarrasser de la pression sociale en est une autre. "Je suis allée dans d'autres magasins avec le masque, car je pensais qu'on ne pouvait pas e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles