À quoi ressemblera l'épidémie de Covid-19 en 2021 en France?

Grégory Rozières
·Chef de rubrique Science et Environnement
·1 min de lecture
Si le vaccin représente un grand espoir pour 2021, il serait illusoire de penser que l'épidémie de coronavirus ne fera pas de dégât cette année (Photo: Ivan Bajic via Getty Images)
Si le vaccin représente un grand espoir pour 2021, il serait illusoire de penser que l'épidémie de coronavirus ne fera pas de dégât cette année (Photo: Ivan Bajic via Getty Images)

SCIENCE - Il est toujours délicat d’imaginer à quoi ressemblera le futur. Il l’est encore plus quand le monde est touché par une pandémie fulgurante et changeante. Qui aurait pu prévoir, le 1er janvier 2020, les vagues à répétition du coronavirus? Les morts par dizaines de milliers? Les confinements? Le développement de vaccins en moins d’un an?

Dans ces conditions, n’est-ce pas futile, les premiers jours de janvier, de conjecturer sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en 2021? La plupart des scénarios supposés ont un grand risque d’être démentis dans les mois, voire les semaines à venir.

C’est pourtant un exercice essentiel. Interroger le futur, c’est surtout mettre en perspective ce que l’on sait du présent. Rappeler le consensus scientifique, mais également nos incertitudes. Se remémorer les erreurs passées, tout en cherchant des moyens de ne pas les répéter. Anticiper, ce n’est pas prédire, mais plutôt construire des futurs à partir de ce que l’on sait aujourd’hui, puis se demander comment s’en rapprocher ou, au contraire, s’en éloigner le plus possible.

Le HuffPost s’est prêté à l’exercice, en se basant sur les faits scientifiques accumulés en 2020 et avec l’aide de plusieurs chercheurs qui suivent l’épidémie de Covid-19 depuis ses débuts.

Un mois de janvier décisif

Les premières semaines de 2021, pourtant si proches, sont remplies d’incertitudes. Avant même la question des vaccins, qui ne changera pas grand-chose en janvier, la question est surtout de savoir quelle va être l’évolution de la pandémie alors que l’hiver s’abat sur l’hé...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.