Covid-19 : des enseignants de Seine-Saint-Denis demandent à Emmanuel Macron la fermeture de leur lycée, où 20 élèves ont perdu un parent

franceinfo
·1 min de lecture

Au lycée Eugène-Delacroix de Drancy, 20 jeunes ont perdu leur père ou leur mère depuis le début de l'épidémie, selon le dernier conseil d'administration. Face à la multiplication des cas contacts ces derniers jours, le personnel demande une fermeture d'urgence.

Le personnel du lycée Eugène-Delacroix à Drancy (Seine-Saint-Denis) a adressé vendredi 26 mars une lettre à Emmanuel Macron et au ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer pour demander la fermeture de l'établissement où les cas de Covid se multiplient, rapporte France Bleu Paris.

>>> Covid-19 : des classes fermeront dès lundi si des cas de Covid ont été détectés ce week-end.

Les enseignants rappellent que, dans ce lycée qui compte près de 2 000 élèves, une vingtaine de jeunes ont perdu leur père ou leur mère depuis le début de l'épidémie il y a un an. Ils dénoncent une "situation sanitaire alarmante". Depuis la rentrée du 1er mars, 54 élèves ont été testés positifs, tout comme une vingtaine d'enseignants et deux membres de la direction. Selon eux, 48 classes ont connu au moins un élève cas contact.

Les enseignants exercent leur droit de retrait

Des chiffres "révélateurs d'un danger grave et imminent", écrivent-ils. "On nous a communiqué ce nombre de 20 jeunes qui ont perdu un parent lors du dernier conseil d'administration en décembre", affirme Fabrice Morel, enseignant et délégué du SNES-FSU 93.

"Moi-même, j'ai deux élèves qui ont perdu leur père".Fabrice Morel, enseignant à Drancyà France Bleu Paris

Des tests salivaires sont prévus dans l'établissement mardi. Les enseignants exercent depuis le mardi 23 mars leur droit de retrait et comptent le répéter, dès la semaine prochaine si leur demande de fermeture n'est pas entendue. "Nous réclamons la fermeture (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :