Covid-19 : PDG d'un casino et actrice, ils se font passer pour des employés de motel pour être vaccinés en priorité

·2 min de lecture
Ekaterina et Rodney Baker (crédits Facebook)

Rodney Baker était le riche directeur du Great Canadian Gaming Corp. Avec sa femme, ils n’ont pas hésité à affréter un avion privé puis à se faire passer pour des travailleurs vulnérables afin d’être vaccinés en priorité. Pris sur le fait, Rod Baker a été contraint de démissionner.

Malhonnêtes ou hypocondriaques ? Peut-être un peu des deux. Rodney et Ekaterina Baker ont été épinglés dans le Yukon (Canada), après s’être faits passer pour des employés de motel afin de pouvoir être vaccinés plus rapidement contre le Covid-19. Malhonnêtes, hypocondriaques... et finalement pas très malins : ils ont été démasqués quand, après avoir reçu l’injection, ils ont demandé à être raccompagnés directement à l’aéroport. M. Baker est aujourd’hui au chômage.

Employé de motel en jet privé

La province du Yukon, au nord du Canada et qui abrite de nombreux peuples autochtones, a un taux de vaccination plus rapide que dans le reste du Canada, selon les statistiques nationales. Voilà peut-être ce qui a poussé Rod Baker (55 ans) et sa femme Ekaterina (32 ans), à réserver un avion privé direction Beaver Creek, pour se rendre dans une clinique mobile. Mais les dollars du riche directeur de casinos n’étaient pas encore suffisants : il fallait aussi tricher pour obtenir ce qu’ils étaient venus chercher.

Alors ils se sont fait passer pour des employés de motel, travailleurs vulnérables devant être vaccinés en priorité, rapporte Yukon News. Mais alors des employés grassement payés, puisqu’après avoir reçu le précieux vaccin, ils demandent, toute honte bue, à être raccompagnés directement à l’aéroport pour reprendre leur jet privé.

Indignations et démission

Démasqués, ils ont provoqué des réactions en série. Celle du ministre des Services communautaires du Yukon, John Streicker, qui s’est déclaré “indigné”, trouvant “honteux que des gens choisissent de mettre en danger leurs concitoyens canadiens de cette manière”. Mais aussi celle de l’autochtone Angela Demit, cheffe de la Première nation de White River : “Nous sommes profondément choqués par les actions de gens qui mettent nos aînés et les personnes vulnérables en danger, pour passer en priorité à des fins égoïstes”.

La réaction, enfin, du Great Canadian Gaming Corp, qui a annoncé dimanche 24 janvier avoir accepté la démission de son désormais ex-directeur général, après les révélations de Yukon News. Rod et Ekaterina Baker, actrice qui a depuis supprimé tous ses réseaux sociaux, ont par ailleurs été reconnus coupables de ne pas s’être mis en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée au Yukon. Ils ont pour cela été condamnés à une amende de 1150 dollars.

Ce contenu peut également vous intéresser :