Emmanuel Macron: "Les mesures seront nationales mais nous pourrons actionner des freins d'urgence"

·2 min de lecture

Le président de la République Emmanuel Macron a dévoilé dans la presse régionale son calendrier en quatre étapes pour le déconfinement. 

Le plan en quatre étapes d'Emmanuel Macron pour le déconfinement est désormais connu. Pour le présenter, le chef d'Etat a accordé une longue interview à la presse régionale dans laquelle il détaille ce dernier mais surtout en précise les modalités. «J'ai bon espoir que la France entière pourra passer à l'étape du 19 mai. Les mesures seront nationales, mais nous pourrons actionner des "freins d'urgence" sanitaires dans les territoires où le virus circulerait trop», a-t-il notamment déclaré, précisant ensuite ces freins. Trois critères seront pris en compte: «le taux d'incidence qui dépasserait à nouveau 400 infections pour 100 000 habitants, une augmentation très brutale de ce taux et une menace de saturation des services de réanimation.»

Emmanuel Macron se défend d'avoir fait des paris mais assume avoir fait «des choix». «Nous avons été éclairés par la science et nous avons fait le choix de mettre l'humain avant tout. Dans l'humain, il n'y a pas que la gestion sanitaire mais aussi tout ce qui fait la vie des femmes et des hommes. La vie de la Nation ne se réduit pas à l'évolution des courbes», décrit-il, avant de prendre l'exemple des enfants privés d'école ou des commerces fermés.

"

Le pass sanitaire permettra de montrer qu'on est vacciné ou testé négatif

"

Le président de la République aborde ensuite la question du pass sanitaire. «Ce pass, qui sera papier ou numérique, via l'application TousantiCovid, permettra de montrer qu'on est vacciné ou testé négatif dans les deux jours qui précèdent», explique-t-il. «Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis. Par contre, dans des lieux où se brassent les foules, comme(...)


Lire la suite sur Paris Match