Covid-19 : Emmanuel Macron annonce un nouveau confinement à partir de vendredi jusqu'au 1er décembre

·2 min de lecture

Dans une allocution très attendue, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé devant la dégradation de la situation sanitaire en France l'installation d'un nouveau confinement en France, à partir de vendredi et jusqu'au 1er décembre. Les écoles resteront ouvertes. 

«La lucidité commande d'admettre que ça ne suffit plus.», a déclaré au préalable le président de la République Emmanuel Macron. «Le virus circule à une vitesse que mêmes les plus pessimistes n'avaient pas anticipée (...). L'ensemble des régions se trouve aujourd'hui au seuil d'alerte», a-t-il poursuivi. «Nous avons pris des mesures, elles avaient déjà été difficiles, elles étaient indispensables (...), elles se révèlent toutefois insuffisantes.» «Nous sommes tous en Europe surpris par l'évolution du virus (...), nous sommes tous débordés par une nouvelle vague.» «9000 patients seront en réanimation en novembre», a-t-il ajouté. «Dans ce contexte, ma responsabilité est de protéger tous les Français. Rien n'est plus important que la vie humaine». «Contracter ce virus n'est jamais anodin, même quand on a vingt ans». Le chef de l'Etat a ensuite écarté la stratégie de la recherche de l'immunité collective, au coût humain estimé à «400 000 morts» et celle du seul confinement des personnes à risque, qu'il a jugé inefficace pour empêcher la propagation durable du virus. «Il n'y a pas de solution magique», a-t-il admis, même s'il a annoncé que les capacités de réanimation seraient portées à 10.000 lits, soit un doublement du nombre initial.

Lire aussi :Plus de 3000 patients en réa en France, des mesures drastiques en Allemagne... le point sur le coronavirus

Les principales mesures

- «J'ai décidé qu'il fallait retrouver à partir de vendredi le confinement qui a stoppé le virus. Tout le territoire national sera concerné» durera "a minima jusqu'au 1er décembre". "Tout le territoire national est concerné".

- Possibilité de sortir uniquement pour travailler, se rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire(...)


Lire la suite sur Paris Match